Université Antilles

Temps forts de l'UAG | Navigation principale | Actualités | Raccourcis thématiques

Espace pedagogiqueMon emailMon AgendaMon DossierPlus de services
françaisanglaisespagnol

Le mot du Doyen

 

Monsieur  Eric CARPIN

Maître de Conférences de sciences économiques

Doyen de la faculté de droit et d'économie de Martinique

 

 

La faculté de droit et d’économie de Martinique, la plus ancienne des institutions d’enseignement supérieur du département, accueille plus de 1 700 étudiants dans le cadre agréable et rénové que constitue le campus de Schoelcher.

C’est donc une faculté à taille humaine : les contacts entre étudiants, enseignants et personnel administratif demeurent de grande qualité, grâce à un effort particulier d’encadrement et de proximité, et à l’accent mis sur l’accompagnement de l’étudiant tout au long de son cursus.

Depuis la rentrée 2006, la faculté s’est engagée dans la réforme européenne dite LMD (Licence, Master, Doctorat).

La licence a lieu en trois ans, le master professionnel ou de recherche se déroule en deux années, avec sélection à l’entrée de la seconde, parmi les étudiants de toutes les universités ; le doctorat, enfin, aboutit en trois ans à la soutenance d’une thèse.

Cette réforme  a permis à la faculté de diversifier et d’enrichir son offre de formation à partir de deux filières complètes : le droit et la science politique d’une part, l’économie et la gestion d’autre part.

Notre faculté propose aux étudiants inscrits en licence une solide formation de base ouvrant la possibilité d’une spécialisation débouchant sur des carrières dans le secteur public comme dans le privé.

Un master de droit public général et un master de droit privé orientés vers la recherche permettent aux étudiants qui le souhaitent d’entreprendre et de soutenir leur thèse de doctorat à la faculté.

Pour les étudiants désireux de s’orienter vers une formation directement professionnalisée, deux séries de voies s’offrent à eux : d’une part, la licence professionnelle « Management de la qualité » ; d’autre part, le master d’économie comportant deux spécialités « Gestion et évaluation des entreprises et des collectivités territoriales » et « Monnaie, banque, finance », le master de droit public « Droit et administration des collectivités territoriales » ainsi que les parcours « Droit des affaires » et « Banque, assurance, immobilier » du master de droit privé.

La professionnalisation des formations demeure une préoccupation essentielle. Soucieuse de l’avenir de ses étudiants, la faculté a décidé de s’ouvrir sur son environnement, et notamment sur le monde de l’entreprise. Cela se traduit par la présence, au sein de l’équipe d’enseignants, de professionnels expérimentés dans leur domaine, et par l’accueil d’universitaires venant de métropole.

Mais l’ouverture concerne également les échanges avec les universités de la région ou de la métropole, à travers notamment la mise en place d’une filière intégrée de science politique - « Etudes politiques et coopération internationale » - avec l’IEP de Bordeaux et l’université des West Indies.

Enfin, la faculté se donne pour ambition d’optimiser les chances de réussite en son sein, qu’il s’agisse de développer le tutorat, de faciliter la réorientation ou, tout simplement, pour les 58 enseignants chercheurs et 24 personnels IATOS, d’être attentifs et à l’écoute des étudiants. En ce sens, elle entend accorder la priorité au plan « Réussite en licence ».

C’est donc tout naturellement que l’ensemble de cette équipe se joint à moi pour vous encourager à l’effort et vous souhaiter plein succès dans vos études.